Les 10 commandements pour vendre son bien immobilier

Il n’est jamais évident de vendre son appartement ou sa maison pour de multiples raisons mais souvent une des principales raisons est un manque de connaissances pour bien vendre.

L’idée est de vous aider en vous donnant des astuces et des bons plans, et vous expliquer un maximum de choses

1 – Vous arrangerez votre maison et sa déco

Avant de penser à vendre votre maison, il faut tout d’abord penser à valoriser au mieux celle-ci afin qu’elle donne envie.

Ainsi voici les principales choses à ne pas oublier de faire pour que votre maison (ou votre appartement) puisse donner envie :

– retirer le maximum d’objets trop personnalisés comme des cadres avec les photos de famille par exemple. En effet, le potentiel acquéreur aura du mal à se projeter.

– aérer un maximum vos pièces en enlevant si besoin des meubles afin de laisser de la place et donner une impression de grandeur à votre habitation.

– penser à réaliser toutes les finitions qu’il reste dans votre logement. Des petites choses qui pourraient être futiles mais qui éviteront que votre potentiel acquéreur essaie de négocier.

– ranger votre maison ou votre appartement : ne pas laisser une seule pièce avec du bazar, car cela ne donnerait pas envie.

– nettoyer votre logement que ce soit l’intérieur ou l’extérieur si vous êtes en maison. S’il est possible de retirer les toiles d’araignée, les traces sur les murs ou les meubles, de passer le karcher sur les gouttières et le crépi…Sachez qu’il n’est pas sûr de vendre mieux si vous le faites mais par contre si vous ne le faites pas, vous avez de grandes chances de ne pas vendre du tout !

 entretenir les espaces verts ou les plantes de votre balcon. L’effet Coup de cœur ♥️ peut être direct si vous anticipez bien la vente en ayant une belle pelouse, des haies coupées, des arbres taillés…

2– Vous soignerez les photos pour l’annonce

Il a été prouvé qu’un internaute lisant une annonce immobilière passe en moyenne 20 secondes à regarder la première photo puis passe 60% de son temps sur toutes les photos de l’annonce.

Et finalement près de la moitié des internautes ne lisent même pas la description de l’annonce.

3– Vous choisirez le bon prix de vente

Avant d’écrire une annonce, il faut savoir à quel prix on peut mettre en vente son bien immobilier.

L’idée est bien évidemment d’afficher un prix en cohérence avec le marché immobilier et non de définir un tarif suivant vos envies ou vos besoins.

La pire des choses est par exemple de se dire qu’il y a 6 ans vous avez acheté votre appartement 200 000€ et qu’après les travaux que vous y avez faits qui sont autour de 20 000€, vous allez le mettre à 220 000€. Car si le prix du marché est resté à 200 000€, vous ne le vendrez jamais à 220 000€…

Voici le lien vers un site d’estimation en ligne gratuite :Estimez mon bien gratuitement

4- Vous ferez établir les diagnostics immobiliers obligatoires.

La première chose à faire est de demander à faire établir les diagnostics obligatoires par un diagnostiqueur. Pour vendre, vous devrez en effet posséder le DPE (Diagnostic de performance énergétique) qui doit mentionner dans son texte l’étiquette énergie attribuée à votre logement, ainsi que le dossier de diagnostic technique (DDT) qui regroupe tous les diagnostics de votre bien qu’il s’agisse d’une maison individuelle, d’une maison ou d’un appartement en copropriété. 

Ces documents doivent être obligatoirement remis à l’acquéreur avant de signer le compromis de vente. Attention à leur validité. Tous les diagnostics n’ont pas la même durée de validité.

Voir article : Quels sont les diagnostics obligatoires?

5-Vous préparerez tous les documents pour vendre votre bien immobilier.

Vous pouvez préparer dès à présent votre dossier de vente.

Celui-ci devra comprendre :
– les diagnostics de votre habitation
– la copie des actes de propriétés
– les factures des derniers entretiens ou autres que vous avez faits.
– si vous êtes en copropriété tout ce qui touche à votre celle-ci : carnet d’entretien, derniers appels de fonds , pv assemblée générale…

6- Vous Opterez

pour un professionnel de

l’immobilier efficace.

L’agent immobilier vous débarrasse de toutes les corvées : visites, démarches administratives… Il sait repérer les « promeneurs » des acquéreurs ayant un réel projet, et vous évite donc de perdre un temps précieux. 

  • Optez pour un agent disposant d’une bonne visibilité.

Mais fuyez les agents immobiliers trop pressés, qui prennent à peine le temps de vous écouter. Vous payez pour un service qui doit apporter une réelle valeur ajoutée.

7- Vous vérifierez la visibilité de votre annonce immobilière.

Chez Axo & Actifs votre annonce sera présente sur 95% des sites d’annonces immobilière.

Assurez-vous que l’agent immobilier met votre bien en valeur, sur son site Internet, sur les principaux sites d’annonces ( se loger, paru vendu ….) et qu’il y inclut de belles photos ou pourquoi pas des visites virtuelles.

8- Vous exigerez des comptes rendus de visites

Pour savoir précisément si votre agent immobilier fait son travail correctement, exigez des comptes-rendus de visites à intervalles réguliers.

9- Vous valoriserez les atouts de votre bien et ne cacherez pas les défauts.

Maison avec piscine , jardin sans vis-à-vis, suite parentale ? Valorisez chaque détail. Mais surtout ne cachez pas un éventuel défaut. Cela pourrait vous être reproché plus tard par l’acquéreur !

Si des travaux sont nécessaires, changement de la chaudière, réparations sur la toiture, remise aux normes de l’électricité, etc., préparez des devis afin de rassurer votre acquéreur sur le montant des travaux. Cela vous permettra d’anticiper une négociation sur le prix de vente.

10- Vous respecterez votre engagement.

Si vous passez par une agence immobilière, signer un mandat vous engage. Vous ne pouvez pas, par exemple, vendre en direct à un candidat qu’il vous a présenté sous prétexte que vous éviterez ainsi de lui payer ses honoraires. Vous pourriez être attaqué en justice par l’agent immobilier.

Laisser un commentaire